Préparation Physique Escalade Mental


Posted On juin 15 2012 by

Le Mental en Escalade

  • Débutants ou pas, toujours débutant!
  • Ludivine, Grimpeuse Heureuse
  • Quoi faire pour préparer son mental ?
  • Un voyage vers son univers.
  • Ancres affectives – en cours de rédaction…
préparation physique, escalade, mental
préparation physique, escalade, mental

Débutant ou pas, toujours débutant !

Les débutants en escalade, bien que nous allons voir plus loin, pour ce qui ne le savent pas encore que parmi les nombreux privilèges que ce sport (l’escalade) va nous offrir (ou servir) nous aurons celui de redevenir débutant assez souvent, peu importent les années de préparation physique, pratique de plaisir ou d’entraînement aussi rigoureux qu’il le soit, donc je reprends : le débutant, comme tout grimpeur, sera conditionnée par sa préparation physique et son mental et ses réussites ou défaites vont dépendre en majeure partie. C’est pour cela que je vais laisser une assez grande place à ce sujet.

Préparation Physique – « Avoir un fort mental », « le mental » en escalade

C’est incorrectement dit, mais quand les grimpeurs et les sportifs plus généralement, souvent les très forts ayant une bonne préparation physique,  parlent du « mental » ils font référence a une image mentale cognitive à laquelle le grimpeur ou le sportif s’identifie.

Une image mentale dans laquelle le sportif grimpeur croit avec force et par laquelle il se projette.

Ce que j’appelle image mentale n’est pas que de l’ordre du visuel, mais fait référence à un ensemble complexe de sensations et d’émotions.

Contrôler son mental fait partie de la préparation physique du sportif et du jeu en grimpe ou en escalade.

Un exemple :

Préparation Physique –  Escalade Ludivine, grimpeuse heureuse !

Ludivine arrive a la falaise en fredonnant des musiques dans sa tête contente de tout ce qui se passe, par ce que la rivière coule, par ce que le vent souffle ou pas, par ce que il y a ou pas du soleil, si il y a : par ce que elle escalade, grimpe au chaud, si non, eh bien par ce que elle escalade au frais. Elle a très envie de grimper, de découvrir, elle est disponible et a l’écoute de son corps, ses sens sont en éveil et riens ne lui échappe.
Notre sportive grimpeuse, Ludivine, ne le sais même pas mais aujourd’hui elle arrive avec un excellent mental à la falaise.
Le résultat ne sera pas surprenant pour moi pendant le cours :
Les attitudes, ou postures qu’elle trouveras lors de l’escalade seront dans l’élégance, son jeu d’équilibre sera dégagé, souple, dynamique, sa grimpe fluide sa respiration rythmée et sans apnées pendant l’effort. Son engagement se fera naturellement, et la curiosité, l’intuition et sa liberté vont définir ses gestes dans un mouvement pur. L’envie d’aller voir plus loin, la motivation, se ressentent, et se communiquent même a ses partenaires, le plaisir des sensations l’occupe ne laissant aucune place a l’hésitation ou à la peur. Ces moments resteront dans sa mémoire.
(Il est intéressant pour l’entraîneur de savoir s’en servir lors de la préparation physique de tels souvenirs d’escalade chez les sportifs afin de pouvoir leurs recréer leurs mental par des ancres affectives pour la réalisation d’une progression ou performance nouvelle.)

Préparation Physique - Quoi faire pour préparer son mental en escalade?

Mais quoi faire pour avoir le mental fort en escalade si on ne l’a pas ? Comment préparer son mental pour l’escalade ?
Peut on retrouver un fort mental à travers le travail sur soi ?
Pour pouvoir répondre a ces questions il est utile de connaître quelques principes de préparation physique liés à des facteurs comme la fatigue, la peur et accepter leur coté irrationnel.

Souvent on se demande qu’est ce que je doit faire pour devenir comme cela? Pour être meilleur dans telle ou telle discipline ou dans sa vie personnelle en général, quoi faire ?

Il faut commencer par se poser la question à l’envers :

Qu’est que je ne dois plus faire pour laisser la place au nouveau, au meilleur.

La vie ne manque pas de motifs de stress, de raisons de fatigues, et il est très difficile d’en éliminer les causes.

Voilà par ou il faut commencer, éliminer de sa vie les causes de fatigues et stress inutiles et laisser la place à la sérénité et à l’équilibre. C’est comme la respiration: pour inspirer de l’air pur il faut d’abord vider ses poumons.

(Je fais un appel aux témoignages et commentaires de sportifs et grimpeurs qui connaissent les effets bénéfiques de l’escalade, du sport en général.

Préparation Physique – Mental Escalade – Un voyage vers son univers

« La préparation mentale » dans le sport et en escalade est un sujet très peu expliqué pour la préparation physique. Aussi fort qu’il soit, le sportif en escalade ou autres disciplines  va avoir plus de facilités à expliquer pour quoi il faut grimper de coté et non pas de face en surplomb, un élément technique, que de faire transmettre  ce qu’il se passe dans sa tête pendant les minutes, d’avant l’exercice sportif ici de l‘escalade.

Ce ne sont pas que ces minutes la qui vont faire sa préparation physique et mentale, sa préparation commence des lors qu’il a un projet d’escalade.

Ainsi il aura besoin de plus en plus d’éléments pour construire pièce par pièce, séquence par séquence, l’image multi-sensoriele de sa réussite.

Il essayeras d’inscrire dans un registre de sa mémoire toute nouvelle sensation de prise et équilibre, le détail du geste, du mouvement.

Certains sportifs, grimpeur de très haut niveau considèrent même la température et l’humidité de l’air, ce qu’il auras mangé à la veille, son repos, son humeurs…

L’image mentale qui se construit devient de plus en plus complexe et complète: mouvement en temps et espace, croyance en soi et en sa réussite fait partie intégrante de l’ensemble de sa préparation physique.

Par la volonté, la force de sa croyance, son travail transformera cette image en réalité.

Dans cette vidéo je suis avec Robin il travaille « Axe d’Aile » une voie d’escalade mythique des Pyrénées Orientales. Je regrette d’avoir coupé le début de la vidéo car trop long prés de 5 minutes de concentration et travail du mental avant le départ dans la voie. Observez les quelques mouvements de Robin du début de la vidéo avant de commencer la grimpe….

Dit en plus simple, il a un rêve, un objectif sportif, il veut l’accomplir, il forge sa croyance en lui même par un travail assidu et transforme son rêve en réalité.

L‘escalade est aussi un voyage vers soi même.

Source wikipédia :

En préparation mentale, l’imagerie mentale est utilisée en général pour améliorer la confiance en soi en aidant à visualiser les images de succès passés et de résultats obtenus lors de rencontres particulièrement réussies (différent de la répétition mentale). La technique d’imagerie commence par un état de détente (respirations, relaxation…), puis par la visualisation du déroulement d’actions de réussites sélectionnées pour leur caractère stimulant et leur capacité à ancrer un comportement gagnant.

Toutefois, il ne faut pas abuser de cette technique. En général, plus la confiance est forte et intense, plus elle risque de provoquer un désarroi en cas d’échec. Cette technique doit donc être utilisée seulement lorsque le doute s’installe chez l’athlète.

Selon Loïc Gouzerh, professionnel de la préparation mentale des sportifs de haut niveau, l’imagerie en tant que telle est intéressante mais ne suffit pas dans le cadre de la performance sportive. Il crée donc en mai 2009 un concept nouveau qui s’intitule IMA (Imagerie Mentale Associée). Ce concept repose sur l’association, après entraînement, de gestes, de paroles, d’émotions et de perceptions visuelles constituant des images mentales multi-sensorielles.

Préparation Physique Escalade Mental – ce qu’il ne faut pas faire !!!

Parler, raconter, répéter, des mots et phrases désignant des images lie à la défaite à l’insuccès à l’abandon…exemples: je suis mort, je n’ai plus de bras, je suis cuit, … y a plus de prises, … injures… je suis bloqué, je ne peux plus rien faire, après il n’y a plus rien … je vais tomber …

Un grimpeur avec un excellent mental ne se déstabilisera pas par les mots de ses collègues aussi négatives qu’elle sois, mais il n’est pas agréable d’en faire l’expérience. Si on veut respecter son coéquipier on s’abstient de créer une telle ambiance lors des sorties ou séances d’escalade.

Revenir à la liste d’articles « Escalade Préparation Physique »

mots clefs:

préparation physique, escalade, mental

Last Updated on: août 7th, 2013 at 5:59 , by Adrian


Written by